26 juin 2009

le ski nordique

Pictures8

Règles

Le règlement est quasiment identique à celui de la Fédération Française de Ski. Seuls quelques aménagements ont été apportés afin de simplifier l'intégration des handicapés. Pour les skieurs debout les seules modifications apportées résident dans le choix du style (libre ou classique) et dans la distance à parcourir qui est plus courte (cette dernière se retrouve d'ailleurs chez les skieurs assis). En ce qui concerne le biathlon, les adaptations concernent des distances plus réduites ainsi que l'utilisation d'une lunette spéciale pour les déficients visuels et d'une carabine à air comprimé. Ils sont classés comme le ski alpin en fonction de leur handicap et de leur matériel. Ils acquièrent des points tout au long de la saison en fonction de leurs performances. Un classement est effectué d'après le total de ces points.

Classification des handicaps

Les athlètes sont classés en catégories selon leur handicap. Les handicapés qui peuvent participer aux épreuves de ski nordique sont :

Les déficients visuels
Les handicapés qui skient debout (par exemple les sportifs amputés)
Les handicapés qui skient assis
Les déficients visuels sont classés en trois catégories
:

les athlètes aveugles sont dans la catégorie B1.
les athlètes mal-voyants ayant une acuité visuelle de 6/24 maximum et/ou un champ visuel de moins de 5 degrés sont dans la catégorie B2.
les athlètes mal-voyants ayant une acuité visuelle comprise entre 2/60 et 6/12 et/ou un champ visuel compris entre 5 et 20 degrés sont dans la catégorie B3.

Posté par totomenard à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur le ski nordique

Nouveau commentaire